Médecin

Alternative text Diplôme

Biographie - Mahmoud El Materi le Docteur

Au départ, Materi n'a pas réussi à obtenir un internat à l'hôpital car les autorités du protectorat doutaient de ses sentiments à l'égard de la présence française.
La raison en était la participation antérieure de Mahmoud à des rassemblements nationalistes avec ses frères aînés, Ali et Hafiz, partisans des Jeunes Tunisiens et anciens employés de l'hôpital Sadiki.
Pourtant, il a postulé et a été accepté comme assistant bénévole dans le département du Dr René Broc à l'hôpital Sadiki.
Au cours de cette bourse, il a renforcé ses liens avec d'autres médecins et chercheurs importants comme Charles Nicolle, Ernest Conseil et Gabriel Brun.
En même temps, il est devenu un collaborateur régulier dans plusieurs revues nationalistes.
En mars 1927, El Materi ouvre son propre bureau dans le quartier de Bab Menara, tout en continuant à travailler comme assistant bénévole à l'hôpital Sadiki.
Dans les années 1930, il rejoint l'équipe du Dr Conseils dans leur travail de lutte contre la peste pneumonique qui sévit alors en Tunisie.
Dans le cadre du processus, les patients ont été isolés en quarantaine dans la prison civile, et l'équipe médicale les a rejoints afin de les soigner.
Afin d'assurer une assistance plus forte aux victimes de la seconde guerre mondiale, et avec la défection de la Croix-Rouge, Mahmoud El Materi fonde le Croissant-Rouge tunisien le 22 avril 1943.
Devenu ministre de la Santé, il le fait reconnaître par le Comité international de la Croix-Rouge le 30 septembre 1957.

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non et à empêcher les soumissions automatisées de spam.
10 + 3 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.